top of page
Père Louis Pelletier,priez pour nous!

"PÈRE LOUIS PELLETIER, PRIEZ POUR NOUS!"

Père Louis Pelletier

Dieu, notre Père infiniment bon,

nous te remercions de nous avoir donné le

Père Louis Pelletier.

Avec ta grâce, il a voulu s’offrir à toi,

rempli de zèle et de compassion

pour le salut des âmes.

Avec douceur et détermination,

il a porté ta lumière et ton amour

aux pauvres, aux malades et aux cœurs blessés,

les a ouverts à un chemin d’intériorité et d’espérance.

Il a enseigné dans la fidélité à l’Église.

À travers les épreuves vécues dans l’obéissance,

tu lui as fait vivre un chemin de sainteté

dans le dépouillement et l’abandon.

Dans l’espérance qu’il est auprès de toi,

par son intercession accorde-nous ……

(exprimer ici votre intention).

Si telle est ta volonté,

permets que le Père Louis Pelletier soit reconnu saint.

Nous t’en prions par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Amen.

AFFICHE_Visuel.jpg

(Affiche format A3)

(Affiche format A4)

Carte A5_Visuel Verso.jpg

(Carte recto-verso format A5)

Prière A6 pliée extérieur PORTRAIT.jpg

(format pliable A6)

(format pliable A6 x4)

"JE COMMANDE DES IMAGES GRATUITES DU PÈRE LOUIS PELLETIER."
Plusieurs formats possibles: Affiche, carte ou de poche (pliable).


"LE PÈRE LOUIS PELLETIER EST IMPORTANT POUR MOI."
Vous avez rencontré le Père Louis Pelletier, vous l'avez lu ou entendu,
vous l'avez prié ?
Merci de donner votre témoignage !

(cliquer ici)

Lire les témoignages reçus

LIRE LES TÉMOIGNAGES REÇUS

« Bonjour chère Diane, Une dame amie d'une amie était présente samedi dernier à la messe anniversaire de la naissance au Ciel de votre frère et souhaite vivement vous remercier. Elle a vraiment raison, et je me joins à ses chaleureux remerciements pour vous dire combien ce fut un grand moment pour moi aussi. J'ai pu aider à servir et à tenir le stand des livres avec Magdalena et cela m'a donné une grande joie que je vous exprime à nouveau ce soir. En communion dans la prière. Bien à vous et votre famille. » Laure Larrieu-Lacoste, le 12 juillet 2024.

« Le Père Louis Pelletier m'aide beaucoup. C'est fou ! Je ne l'ai jamais connu mais un jour j'ai trouvé au présentoir d'infos à la chapelle de la rue du Bac que je fréquente toujours lors de mes séjours à Paris, une petite image avec la photo du Père Louis : "Père Louis Pelletier priez pour nous !" J'ai été impressionnée par cette photo et le regard de ce jeune prêtre si plein d'Amour du Seigneur ! J'ai compris qu'il avait été rappelé à Dieu et j'ai regardé sur internet qui était ce prêtre car il m'a interpellée. J'ai gardé cette image dans mon "Magnificat" que j'ai tous les jours pour la Messe. Ceci s'est passé en 2022. Et je continuais de prier ce prêtre et pour lui. En 2023 je suis allée à Montmartre passer 3 jours à l'hôtellerie du Sacré Cœur et là voilà qu'il y avait aussi ces images avec la photo du Père Louis ! Pour moi c'était encore un signe de sa présence. Et un jour dans une église de Paris où j'étais à la Messe une personne a vu l'image dans mon "Magnificat" elle m'a demandé où j'avais eu cette image ! Et je souhaite dire aussi que la semaine dernière chez moi (pas à Paris) une connaissance également a vu la photo dans mon "Magnificat" et m'en a demandé une. Je ne savais pas que lui-même avait connu le Père Pelletier à Paris ! Je veux dire que le Père Pelletier est un Saint qui nous rassemble tous en priant pour nous, qu'il m'aide beaucoup dans les moments difficiles et qu'il intercède pour que les situations se débloquent car j'avais un gros poids après le rappel à Dieu de mon unique sœur en août dernier. » Martine Batifouyé, Bayonne, le 5 mai 2024.

« Bonjour, J'ai déjà témoigné de grâces de guérison reçues par l'intercession du Père Louis Pelletier, qui était un ami pour moi. Je souhaitais changer totalement de vie pour suivre davantage le Seigneur, mais j'avais une addiction à la pornographie dont je n'arrivais pas à me débarrasser malgré différents moyens essayés. Je décide donc d'avoir recours à Louis une nouvelle fois, par une neuvaine, qui ne donne rien (en fait je n'exprimais pas mon besoin de guérison comme il faut). Je fais une neuvaine à Marie qui défait les nœuds, sans plus de résultat, pour la même raison. Je décide de faire une autre neuvaine à Louis mais en me disant que le Seigneur sait tout, je n'ai pas à lui cacher les choses. Je tombe, à la suite de cette neuvaine, sur des postes sur la chaîne YouTube (le Seigneur se sert de tout pour nous guérir), sur des postes sur le scapulaire du Carmel (je n'ai jamais recherché ça auparavant), avec adresse mail ou numéro de téléphone pour commander. Moi je voulais l'acheter en direct. Je vais à la librairie où je trouve livres et objets religieux et en demande un à la dame qui y travaille, une amie, qui me dit de repasser après le changement de directeur qui devait avoir lieu. J'y retourne en mai et je trouve le scapulaire et l'achète. Mon amie me conseille un prêtre pour me l'imposer et je prends rendez-vous avec lui. Le jour dit, je vais à l'église Saint-Louis (ça ne peut être fortuit), et le prêtre va chercher le livret du cérémonial d'imposition (il ne l'avait pas fait avant). Un couple rentre et se met au fond de l'église, dans une chapelle à droite. Le prêtre m'emmène près d'une statue de la Vierge, près de l'autel et nous commençons les prières. Par trois fois, la femme au fond de l'église va être prise d'horribles salves de toux et puis, alors que nous continuons les prières, le couple quitte l'église. À partir de ce jour-là, je n'ai plus regardé de vidéos malsaines, ni eu de tentations à ce sujet. Quand j'ai dit à la sœur du père Louis Pelletier que je m'étais fait imposer le scapulaire, elle m'a dit que Louis en imposait souvent. Je n'ai plus trouvé de poste sur le sujet sur YouTube. Je suis sûr que Marie et Louis ont œuvré de concert pour me donner le moyen de cette guérison. Je bénis le Seigneur de nous avoir donné un prêtre comme Louis Pelletier. » Jean-Michel I., Saint Étienne, le 11 février 2024.

« Le père Louis Pelletier a été mon père spirituel depuis mon adolescence en 1995 jusqu'à son décès en 2015. J'ai eu beaucoup de mal à me remettre de son décès et à vivre sans directeur spirituel. Cette semaine j'ai demandé par son intercession d'obtenir la grâce d'avoir un prêtre qui puisse prendre sa relève afin que je me sente moins seule et que je puisse avoir un suivi pour vivre au mieux ma foi. Je suis donc allée à la messe en semaine le mardi et le mercredi. Le mercredi le prêtre qui officiait l'Eucharistie viens me voir après la messe et me dit « on ne s'est jamais vu, je ne vous connais pas » je lui réponds alors « non vous ne me connaissez pas parce que je ne viens jamais » et pourtant j'habite à 50 m de la basilique. Ce prêtre qui s'appelle Père Jean-Pierre me sort un papier et m'indique tous les moments où il peut me recevoir pour discuter et me dit qu'il serait bien que nous discutions ensemble. Pour le moment je suis allée le voir le lendemain jeudi pour une première confession. Nous sommes au tout début de ce parcours et je remercie l'intersection du Père Louis auprès de notre Dieu tout-puissant et d'avoir répondu à ma demande dans la foulée. Merci à toi Père Louis qui sait que je suis seule tout le temps et malade tout le temps. Merci de ne pas avoir abandonné ta fille spirituelle. » Edwige Marchand, Blois, le 31 janvier 2024

« J’écoute un cours par jour et le Père Louis Pelletier nourrit et enchante mon âme. J’avais eu la chance de l’entendre autrefois quelques soirs à la Trinité sans avoir la possibilité de suivre un cours complet à l’École Cathédrale. Je retrouve ce que j’aimais tant chez lui : sa profondeur. Il est bien plus qu’un théologien qui donne un cours théorique. Il est un mystique qui transmet sa vie spirituelle et nous fait entrer dans la vie avec Dieu. » Ariane Lamy, Boulogne-Billancourt, le 1er Août 2023

« Au cours du mois de juin 2022, je commençai à souffrir d’épistaxis en termes plus simples de saignements de nez à répétition. Ces saignements de nez arrivaient sans prévenir, au bureau, à la maison, après une balade en vélo… Je devais attendre une bonne vingtaine de minutes avant que le saignement cesse. Au bout d’une semaine, je consultai mon médecin généraliste qui me demanda d’aller voir un médecin Orl de toute urgence. Ce que je fis une dizaine de jours plus tard. Le médecin Orl constata qu’une veine au niveau de la narine droite était endommagée, c’est pourquoi il cautérisa cette narine. Après cette intervention, le médecin me conseilla de rester tranquille et d’éviter toute activité sportive. J’ai suivi scrupuleusement les indications du médecin. Une dizaine de jours plus tard, à la maison, mes saignements de nez ont recommencé. Je m’inquiétais. Le Samedi 2 juillet, je suis allée à Notre Dame des Victoires. Au cours de la prière des malades, j’ai présenté ce souci de santé à Notre Dame des Victoires et j’ai prié de me venir en aide. J’ai aussi prié le Père Louis Pelletier afin qu’il intercède pour moi auprès de Marie. Père Louis Pelletier dont la messe anniversaire de sa mort avait lieu la semaine suivante le 6 Juillet 2022. Ces nouveaux saignements m’avaient beaucoup inquiétée c’est pourquoi j’appelai en début de semaine suivante le médecin ORL afin qu’il procède à un nouvel examen. Il me reçut le Jeudi 7 Juillet dans la matinée et il m’annonça qu’il ne voyait plus l’anévrisme qu’il avait vu précédemment. Depuis la messe du 1er Samedi du mois de Juillet 2022, je n’ai plus jamais saigné du nez. Pour moi ce fut un grand soulagement de ne plus saigner du nez à tout moment, je pouvais continuer mon chemin de vie dans la Paix. Merci Notre Dame des Victoires, merci Père Louis. » Myriam, le 25 juillet 2023

« Voilà la prière faite au moment du décès du père Louis, il m’a exaucée pour mon fils qui n’avait pas de travail. Il a été toujours présent vivant et aussi à son décès. Ma prière dédiée pour le père Louis Pelletier pour lui demander son aide dans mes difficultés : "Bon père Louis Pelletier fais pour moi ce que tu ferais si tu étais toi-même à ma place (mon fils Franck sans travail). Prie pour moi comme tu aurais prié. Aide-moi comme tu aurais aimé être secouru si tu avais été à ma place dans les mêmes difficultés. Gloire à Dieu qui peut tout. Béni le cœur de Jésus Christ roi des anges. Béni le cœur immaculé de la Vierge Marie reine des anges." Après quand je me suis rendue à la messe pour lui rendre hommage j’ai découvert sa prière et comme notre ami avait été amputé de sa jambe, à trois nous nous sommes mis à cette prière pour la santé de notre ami Damien. Merci aujourd'hui nous avons été exaucés, la santé de Damien est bonne. Béni son saint nom du père Louis pelletier. Bon père Louis Pelletier fais pour moi. » Marie Louise Ferrara Restani, le 21 juin 2023

« La première fois que j'ai rencontré père Louis, c'était par hasard à l'église de Notre-Dame-Bon-Secours à Bois Colombe. Il m'a accueilli avec son amour et son sourire semblable à ceux des anges et quand je lui ai dit que j'avais des problèmes à la maison, il a tout laissé et est venu avec moi et a prié chez nous et nous a bénis. Pauvres de la rue et donnez-leur de l'argent. Il était comme le Christ se promenant en faisant le bien. J'ai eu la chance de le rencontrer et ce fut un tel choc qu'il soit au ciel car il m'a rappelé en mai. Au moment de l'élection à Bois Colombes, il est venu prier pour moi et s'est assis longtemps avec moi et mes enfants afin que les saints anges puissent vivre parmi nous. » Nivin Habashi, le 21 juin 2023

« J'ai eu la chance de croiser le Père Louis Pelletier vers 2007 tandis que je guidais bénévolement une personne à son rendez-vous d'accompagnement spirituel au Sacré-Cœur de Montmartre. Je n'ai fait que le saluer mais j'atteste et confirme sur l'honneur avoir été témoin de la grande Paix et du réconfort qu'il apportait à cette personne durement éprouvée. Fin 2022, début 2023 je traverse un épisode professionnel très éprouvant. Accablé, j'entre par hasard dans l'église Notre Dame des Champs à Paris. Tandis que la messe du dimanche soir est déjà en cours je suis immédiatement guidé vers un seul document précis parmi la multitude d'autres présents sur la table d'entrée. À cet instant, j'atteste avoir perçu distinctement dans mon for intérieur l'injonction fraternelle : "Sois comme moi" en découvrant le papier avec l'image du Père Pelletier. J'ai aussitôt reconnu sa voix. Sa paix a aussitôt dissipé mes épreuves et murmures sans même avoir demandé quoi que ce soit et au-delà de ce que j'attendais. Quelques jours plus tard l'épreuve professionnelle se passait avec un moindre mal. Pour cette raison, je décide de témoigner factuellement de ce que j'ai reçu du Père Pelletier et j'atteste qu'il intercède pour nous dans la communion des Saints, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen. » Vincent T., Paris le 30 mai 2023.

« Le Seigneur m'a mise entre les mains de P. Louis alors que je venais de perdre ma grand-mère. Une grand-mère de poids dans tous les sens du terme, à la fois profondément parisienne, corse depuis plusieurs générations, d'origine juive-italienne. J'ai senti petit à petit que je gravissais de la façon la plus sensible qui soit des marches spirituelles, elles étaient comme visible à mes yeux. À chaque entretien, il ouvrait la Bible en invoquant le Saint Esprit. Les passages sur lesquels nous tombions éclairaient souvent d'une solution nouvelle la problématique dans laquelle je me trouvais. La finesse de son esprit n'avait d'égale que la délicatesse de son âme. Il se rendait disponible à tous, allant jusqu'à confesser dans les voitures, se donnant sans compter. Il semblait ne pas arriver à dire non, c'est la raison pour laquelle je ne le sollicitais qu'en cas d'extrême nécessité. Je n'ai pas souvenance qu'il ne soit arrivé à débloquer par sa prière et ses jeûnes aucunes situations difficiles que je pouvais lui présenter et dans laquelle je me trouvais, si bien que l'ai appelé « l'homme qui parlait à l'oreille de Dieu ». Lorsqu'il prononçait le Nom de Jésus, il le disait avec une telle tendresse, que l'on sentait bien qu'il était pour lui un ami des plus intime, son meilleur ami. Il m'a appris à parler à Jésus comme à mon meilleur ami, si bien qu'aujourd'hui je suis certaine d'avoir un ami et bien plus encore, à Qui rien n'est impossible. J'ai découvert grâce à ce suivi spirituel fidèle de 12 années, combien Jésus avait soin de moi, jusque dans les moindres détails, en faisant une relecture de ma relation à Lui. Ce qui n'aurait pas été possible sans le père Louis. Il me suffit de penser à Lui demander, et Son amour vient à bout de tous les maux. » Catherine, Paris, le 20 mai 2023.

« J'ai rencontré le Père Louis Pelletier quand il officiait à la Paroisse de Bois-Colombes. C'est lui qui m'a remise sur le chemin du Seigneur. Il était toujours disponible malgré les multiples sollicitations qu'il recevait pour me confesser ou pour répondre à mes mails. Le dimanche, bien que l'église soit bondée, il me repérait toujours au milieu des fidèles (je m'amusais d'ailleurs à régulièrement changer de place car j'ai un esprit un peu taquin) et venait me saluer. L'annonce de sa mort brutale a été un choc immense à tel point que je n'ai même pas pu me rendre à ses obsèques tant j'étais affligée. Je ne l'oublierai jamais et je pense très souvent à lui et même je l'appelle à mon secours quand j'ai besoin d'aide. Ce préambule sert à expliquer un évènement très récent qui vient de m'arriver et qui m'a bouleversée et en même temps redonné espoir. Le 13 avril dernier, j'ai quitté mon employeur qui venait de me licencier dans des conditions particulièrement brutales et injustes. J'étais en larmes. Je devais prendre le métro à Saint Paul (Paris) et je suis tombée au milieu de la manifestation contre la réforme des retraites. C'était extrêmement tendu car il y avait des tirs de gaz lacrymogènes. Je me suis retrouvée coincée entre deux rangées de CRS prêts à en découdre. J'ai eu très peur et je me suis vue mourir. J'ai été exfiltrée par un jeune homme qui m'a gentiment conduit à la station de métro. Sur la ligne 1, j'ai eu une crise de panique intense, je pleurais et pensais que j'allais devenir folle à cause de ce licenciement brutal et de la charge non moins violente des CRS. Alors j'ai imploré Jésus, mes grands-parents catholiques et le Père Louis à qui j'ai demandé une aide imminente. Pendant tout le trajet qui me conduisait à la Défense où j'habite désormais, les passagers se sont relayés pour m'apporter leur soutien (mouchoirs, paroles de réconfort, etc.). Une fois arrivée à la Défense, j'ai été dès la sortie du métro abordée par un homme de la Police Judiciaire (il m'a montré son badge) qui m'a demandé si j'avais été agressée et il m'a laissé ses coordonnées. Je l'ai rappelé pour le remercier et de fils en aiguilles nous avons fait connaissance. Il s'avère que ce policier m'a dit être catholique très pratiquant et avoir reçu un message de Dieu dans cette rame de métro qui lui demandait d'intervenir car une personne était en danger... Ensuite, il m'a entendu pleurer et a attendu que je sorte du métro pour intervenir. L'étrangeté de cette rencontre ne s'arrête pas là car après plusieurs échanges téléphoniques, ce policier m'a dit s'occuper de catéchisme pour les jeunes enfants dans une paroisse à La Défense et m'a invitée à faire partie de son équipe. Je trouve cela très troublant car le dernier projet du Père Louis était justement l'écriture d'un catéchisme dont il m'avait adressé des extraits. J'ai accepté cette proposition qui selon moi ne doit rien au hasard. » Catherine Brignolas, Puteaux, le 27 avril 2023.

« J’ai rencontré le Père Louis Pelletier pendant la retraite du triduum pascal en 2006, alors qu’il était chapelain à la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre. J’étais retraitant avec le groupe vie et partage à la Basilique. J’avais 23 ans à ce moment. C’était ma femme (ma compagne à l’époque) qui m’avait proposé de venir à cette retraite. J’étais très fermé à la pratique religieuse en général. Mais pendant ma retraite, j’ai eu le privilège de discuter avec le Père Louis sur toutes les grandes questions de la foi et aussi de faire le point sur ma vie. J’étais très vindicatif au début de notre discussion. Mais, mon attitude a changé, voyant que je m’adressais à un Saint homme. Notre “discussion” avait duré au moins 45 minutes et lui, pendant ce temps, il était en prière. Il me répondait calmement, avec douceur. Plus tard, pendant ma retraite, je le croisais marchant dans le couloirs avec son chapelet. Je l’ai vu prier au reposoir également le Jeudi Saint. Et mon coeur a été transpercé par ce saint homme. Je ne l’oublierai jamais. J’apprends ce soir du 9 Avril 2023 son décès et j’ai de la peine. Père Louis, priez pour nous. Nous vous aimons. Merci, merci, merci. » Stéphane Suppervielle, Montréal, le 10 avril 2023.

« Je connaissais le père Louis, c'était Louis, il m'a aidée. »

Éloïse, le 1er mars 2023.

« Le Père Louis s'est manifesté au sacré cœur devant la statue du sacré cœur où je l'avais rencontré pour la 1ere fois et chez moi où je loge actuellement le père Louis est vivant et se manifeste tous les jours. Même aujourd'hui je l'ai vu. Je remercie le Seigneur et souhaite qu'il soit reconnu saint par l'Église Catholique. Merci. » Véronique Yotcheu, Paris, le 8 février 2023

« J'ai connu Louis lorsqu'il faisait ses études de théologie à l'IET à Bruxelles. Je me souviens de 3 choses : 1. Son amour de l'Église. Il lisait toujours l'Osservatore Romano dans la chapelle de l'IET, sous le regard de Dieu. 2. Son amour des pauvres. Une année il habitait à LLN et il allait toujours dans une maison ou habitait des personnes qui avaient un handicap mental. Il faisait cela très discrètement. Il y était très aimé tant par le personnel que par les résidants. 3. Il était très humble et semblait demeurer en Dieu… » Françoise Van Roie, Lyon, le 26 décembre 2022

« La première fois que j’ai rencontré le Père Louis Pelletier, j’ai vu de la lumière autour de lui, une aura de lumière blanche. C’est la seule personne à ce jour que j’ai vu ainsi. Il m’a guidée et a été mon conseiller spirituel jusqu’à sa mort. J’ai eu l’immense privilège d’échanger avec lui à l’église de Bois Colombes (où je l’ai rencontré) et dans le 5ème rue Gay Lussac. Il m’a éclairée sur ma mission de vie, et lorsque je lui parle, c’est comme s’il se connectait de là-haut pour m’éclairer et m’apporter des réponses ici-bas. Sa perte m’a beaucoup peinée et pendant 3 semaines c’est comme si mon cœur avait pleuré, c’était une sensation très bizarre que je n’avais jamais ressentie avant. Je continue à prier le père Louis régulièrement. Il est toujours mon conseiller spirituel à ce jour et je communique avec lui à travers la prière. Je n’ai aucun doute sur sa sainteté et je le considère déjà comme tel. » Flo Cbl, Paris, le 9 décembre 2022.

« En mai 2022, j'ai découvert Père Louis Pelletier pour la 1ère fois lorsque j'allais prier à l'église Saint Martin de Garges les Gonesse où j'ai fait mon catéchisme. J'ai été attirée par sa photo sur le dernier flyer. Je l'ai pris et mis dans un coin mais je le voyais avec son beau sourire. Un mois plus tard nous avons déménagé et j'ai retrouvé ce flyer. Je l'ai mis sur ma table de salon où il y a mon icône de la Sainte Famille. Et depuis je prie avec lui... je lui ai demandé 2 grâces et je les ai obtenues... je souhaite que le Père Louis Pelletier soit reconnu Saint. Amen » Armelle Piollat, Villedieu le Château, le 15 novembre 2022.

« J’ai connu ce prêtre. Il a été très doux et humble. J’aime beaucoup l’écouter. »

Airoso Quina Isidro, le 9 novembre 2022.

« J’ai appris le décès du Père Louis, le Samedi 11 janvier 2020 en allant chez Madame CHERET (boutique d’Arts religieux) qui me connaît depuis ma conversion. J’ai été baptisée en mars 1991 à la Trinité par le Père Jacques Benoit-Gonnin, maintenant devenu Évêque. Mon directeur spirituel était le Père Francis Kohn, il m’a envoyée en mission pour visiter les malades avec le Père Louis qui venait de prendre son poste d’aumônier à L’hôtel Dieu de Paris. Les présentations faites me voilà débarquant à ses côtés alors que je le connaissais très peu : nous nous croisions à la Paroisse tout au long de mes 2 années de catéchuménat d’adulte (il était connu comme le loup blanc). L’accompagnement sur l’hôpital avait lieu le soir, après mon travail, et le week-end pour la messe du dimanche : aller porter la communion aux malades dans leurs chambres, où les faires venir dans la petite chapelle de l’hôpital. Les sacrements étaient donnés, par le Père Louis. Nous donnions la communion pour les malades en demande et accomplissions l’accompagnement des personnes en Deuil, les enterrements, et assistions les familles aux levés de corps. La vie de l’aumônerie de L’hôpital : Lorsque le père Louis a démarré l’aumônerie, nous étions deux, et je m’organisais pour faire la comptabilité (achats de livres, d’images, de chapelets, de médailles), et le reversement des dons à l’évêché. Père louis, était toujours très occupé, à l’écoute des uns des autres, il riait souvent, l’adoration était aussi présente à la chapelle à une époque où elle était très peu répandue dans les paroisses. J’ai accompagné des jeunes de mon âge dans la mort due à cette maladie qu’on appelle sida. À cette période, il n’y avait pas de trithérapie … beaucoup mouraient malheureusement sans leurs familles, car la peur régnait à cause du manque du savoir sur ce virus. Nous étions jeunes, et des jeunes de nos âges mouraient, combien la souffrance était présente… Je me souviens que je n’avais jamais vu de mort. C’est à cet engagement au service de l’église que j’ai découvert, malgré moi, LA MORT que tout homme fuit, dont il ne veut pas entendre parler et qui pourtant sera là pour chacun de nous. L’Amour de la croix est pour moi un grand soutien. Nous tenions un gros cahier où nous mettions nos appréciations des malades visités et des demandes de services, pour pouvoir donner au Père Louis, un aperçu des urgences de suivi ainsi que les personnes en souffrances morales ou physiques à assister. Je me souviens avoir observé que quand nous finissions le soir, vers 20h – 20h30 voir plus certaines fois, la joie était toujours sur son visage, dans ses yeux. Sa santé était fragile, le reflux de son estomac était difficile mais il se plaignait rarement. De temps à autre je l’obligeais à se coucher, et il dormait à même le sol du bureau de l’aumônerie. Je surveillais les vas et viens s’il y avait lieu, pour lui laisser le temps de récupérer. Souvent je lui disais de manger ; il prenait une pomme buvait un peu etc… il fallait toujours le pousser. Quand il allait dans une chambre, il toquait à la porte, et attendait qu’on lui dise d’entrer, il se présentait, d’une voix douce et claire, il attendait, écoutait sans rien dire, l’empathie prenait place. Il se penchait au plus près du malade, chuchotait même ; il accompagnait comme une mère accompagne son enfant au plus profond de son être. J’ai toujours été surprise de sa simplicité avec les malades, de temps en temps, je m’interrogeais, mais jamais je n’ai remis en cause sa façon d’être avec l’autre. L’approche qu’il avait physiquement était parfois surprenante, mais respectueuse, il écoutait le cœur de l’autre battre (image)…. L’importance pour Lui : La Croix du Christ, l’Eucharistie, le sacrement de réconciliation sans oublier le chapelet égrainé …l’Amour de Marie était grand dans son cœur. De mémoire je me souviens que quand est arrivée un an plus tard Mme Cécile Grandjean, Cécile lui a offert le voyage à Medjugorje. Homme à l’écoute de son prochain, homme de foi, il aimait aussi les pauvres du Seigneur, les SDF, qu’il voyait souvent à l’hôtel Dieu, car ils étaient amenés en priorités. Ayant pendant 3 ans, donné la soupe à la Trinité, je connaissais ces hommes en souffrances d’Amour. Le Père Louis venait à la soupe de la Trinité pendant son temps libre pour pourvoir transmettre l’Amour du Christ. Nous n’étions pas encore en service pour les malades. Il était en décalage avec sa Communauté et il en souffrait. Souvent je le sentais contrarié par le manque de compréhension de ses frères. Mais dans l’obéissance il restait avec cette épine qui pour lui était sa croix …. Mon cheminement a été rempli de surprises car comme tout le monde le connaissant, Père Louis était très peu organisé, il avait une entière confiance à la providence, à Marie et Jésus. Mais le piment était là présent, dans la fatigue, mais aussi dans beaucoup de joies. Merci à toi Père Louis, de m’avoir enrôlée dans ce magnifique service d’église qui me nourrit toujours dans la prière. Les souvenirs de nos accompagnements, les familles, les défunts adultes et enfants, rien ne pourra effacer ces années auprès de nos frères souffrants. Mon aventure sur l’hôtel Dieu, s’est arrêtée pour continuer à Lourdes pendant 3 mois, puis à mon retour sur Paris à L’hôpital St Joseph avec le Père Georges Morand, puis le Père Hafner et le Père Vimeux pendant 14 ans. La grande aventure de ma vie commence avec ma conversion, et pendant 15 ans, j’ai visité les malades, et pris un congé sabbatique de 6 mois à cette époque très peu validé par les employeurs, mais la grâce de Dieu était sur moi. À mon retour, j’ai retrouvé le poste que j’avais laissé … Bien fraternellement dans le Cœur de Jésus par Marie, Union de prières avec toi, Père Louis Pelletier, vivant dans l’invisible. » Muriel Bruna, le 24 septembre 2022.

« J'ai connu Louis en 1984, je l'ai revu plusieurs fois, la dernière en 1988. Les années sont passées et en 2015, j'ai appris son décès alors que je voulais le recontacter. Un an et demi après, j'ai eu un problème de santé et j'ai subi plusieurs examens. J'étais alcoolique depuis plusieurs années, ce que mon médecin savait déjà. Lorsque je lui ai donné mes analyses, il a fini par me le dire et m'a alors proposé un traitement et une thérapie, ce que j'ai refusé. En sortant de son cabinet, je me suis dit que j'étais présomptueux et j'ai su que c'était le Christ qui me guérirait. J'ai demandé l'intercession de La Vierge et de Louis. Dès le lendemain, 3 décembre 2016, j'ai cessé de boire et l'odeur ou le goût de l'alcool m'indispose fortement. Plus tard, j'ai évincé des amis, relations toxiques, et je suis tombé en dépression, de mai 2017 au dimanche de la Divine Miséricorde 2018, où j'ai encore invoqué Louis pour son intercession et, le samedi suivant je reprenais le chemin de L'Église. Depuis, je suis à nouveau membre de L'Emmanuel, comme lorsque j'avais rencontré Louis. C'est une grande joie de partager ce que j'ai reçu par son intercession. Merci Seigneur de nous avoir donné Louis. » Jean-Michel I., Saint Étienne, le 8 août 2022.

« Le Père Louis Pelletier a été mon premier père spirituel et ce fut une rencontre décisive car, à partir de ce moment, j'ai commencé vraiment à cheminer spirituellement. Il avait une sincérité et une authenticité dans sa façon de vivre à la suite du Christ hors du commun. Il était inspiré par l'Esprit Saint dans ses homélies, ses enseignements, en confession. Il avait une façon particulière de marcher silencieusement, de parler avec beaucoup de douceur, il était très spirituel. Actuellement, je sais intérieurement qu'il continue à m'aider. » Christine Perrin, Paris, le 16 juillet 2022.

Les livres du Père Louis Pelletier

LES LIVRES
DU PÈRE LOUIS PELLETIER

OUVRAGES COLLECTIFS

Combattre le démon encadré.jpg

Le père Emmanuel Dumont et le Père Louis Pelletier ont conjointement rédigé le chapitre "Démonologie pastorale et pratique de la prière de libération".

Le message du Coeur Sacré de Jésus.jpg

Le chapitre Père Louis Pelletier a rédigé le chapitre "L'intronisation du Sacré Cœur dans les foyers".

AUDIOS DU PÈRE LOUIS PELLETIER

"GUERIR DANS LE CHRIST"

Communauté des Béatitudes, Nouan-le-Fuzelier, février 2014

Cinq enseignements

Copie de au03017_8073.jpg

"MESSE SOLENELLE DU SACRE-COEUR DE JESUS"

Église Saint-Sulpice, Paris,

1er juillet 2011

Homélie du Père Louis Pelletier

M001935_MED.gif

"DIVINE MISERICORDE"

Église Saint-Sulpice, Paris,

18-19 avril 2009

Un enseignement

Enseignement du Père Louis Pelletier dispensé lors du rassemblement organisé par l'Association pour la Miséricorde Divine avec la vénération des reliques de Sainte Faustine et du Bienheureux abbé Michel Sopocko. 

À propos du père Louis Pelletier

À PROPOS
DU PÈRE LOUIS PELLETIER

Messe du 06.06.2024.jpg
Messe du 06.07.2024.jpg

MESSE ANNIVERSAIRE DU RAPPEL À DIEU DU PÈRE LOUIS PELLETIER.

📎 HOMÉLIE DU PÈRE JEAN-ISIDORE NKONDOG - ÉGLISE SAINT FRANÇOIS-XAVIER - 06.07.2023

"PÈRE LOUIS PELLETIER 12 SEPTEMBRE 1960 - 6 JUILLET 2015 DU SAINT NOM DE LA VIERGE MARIE À SAINTE MARIA GORETTI : UN ITINÉRAIRE DE VIE TRACÉ PAR L'AMOUR DE DIEU."

📎 ARTICLE DU PÈRE STEIN BILOU - Août 2022

LE TÉMOIGNAGE DE SIGOLÈNE SUR KTO TV - 23.04.2022

 

"C’était le 30 janvier 1990, j’avais 21 ans, j’étais étudiante à Sup. de Co à Rouen. (...)

Quand j’allais voir des prêtres, j’avais toujours une liste rouge avec toutes mes récriminations contre l’Église. (...)

Le père Pelletier m’écoutait et en fait, au fur et à mesure que je parlais, je voyais sa mine se décomposer et je voyais une profonde tristesse qui l’habitait.

Il m’a dit : « Mais dans votre démarche il y a beaucoup d’orgueil finalement. » Et ça m’a percuté, mais vraiment percuté. J’ai senti qu’il m’aimait et que derrière l’orgueil il voyait aussi la fragilité, il m’a prise dans mon ensemble. Il m’a témoigné son amour par son regard mais il m’a renvoyé à ma responsabilité.

Je repars complètement en vrac et une semaine après, je ne sais pas comment il a fait parce qu’on n’avait pas de portable, il a réussi à me joindre et à me dire qu’il aimerait bien me revoir..."

Pour voir la vidéo et entendre la suite cliquer ici.

"LA COMMUNION CONJUGALE AVEC LE CHRIST" DU PÈRE LOUIS PELLETIER

📎 VIDÉO DE LA CONFÉRENCE DU PÈRE LOUIS DE RAYNAL - 05.11.2020

INVITATION À LA CÉRÉMONIE D’ORDINATION DU PÈRE LOUIS PELLETIER

📎 INVITATION À LA CÉRÉMONIE D'ORDINATION - Samedi 25 juin 1988

Quelques prières

QUELQUES PRIÈRES

PRIONS DIEU AVEC LE PÈRE LOUIS PELLETIER

Dieu, notre Père infiniment bon,

nous te remercions de nous avoir donné le

Père Louis Pelletier.

Avec ta grâce, il a voulu s’offrir à toi,

rempli de zèle et de compassion

pour le salut des âmes.

Avec douceur et détermination,

il a porté ta lumière et ton amour

aux pauvres, aux malades et aux cœurs blessés,

les a ouverts à un chemin d’intériorité et d’espérance.

Il a enseigné dans la fidélité à l’Église.

À travers les épreuves vécues dans l’obéissance,

tu lui as fait vivre un chemin de sainteté

dans le dépouillement et l’abandon.

Dans l’espérance qu’il est auprès de toi,

par son intercession accorde-nous ……

(exprimer ici votre intention).

Si telle est ta volonté,

permets que le Père Louis Pelletier soit reconnu saint.

Nous t’en prions par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Amen.

Imprimé avec autorisation ecclésiastique
donnée le 13 mai 2022 par Mgr Pat
rick Chauvet,
vicaire épiscopal à l’Imprimatur d
e l’archevêque de Paris.

bottom of page